Photo d'une cascade dans la forêt brésilienne de Tijuca

La biodiversité en bouteille

La Mata Atlântica, concentre une biodiversité exceptionnellement dense. Y sont dénombrées environ 20 000 espèces de plantes dont 8 000 qui ne se trouvent que dans cette forêt, sans oublier une faune très riche et diversifiée.

C’est de ce joyau écologique que sont issus les arbres : jequitibá, amburana, ipê et pau brasil qui servent à confectionner les fûts dans lesquels vieillissent nos cachaças. La gestion raisonnée de ces ressources permet à nos producteurs de préserver la forêt tout en disposant des bois nécessaires au vieillissement.

Photo d'un arbre Jequitiba
(Cariniana sp.)

Le jequitibá

Le jequitibá donne à notre rhum une couleur dorée, des arômes agréables et un bouquet complexe, comparable au profil obtenu avec le chêne.

Photo d'un arbre Amburana
(Acrean Amburana)

L’amburana

L’amburana gratifie notre rhum d'une couleur intense, d'un bouquet d'arôme caractéristique avec des notes de vanille et d'une saveur légèrement sucrée.

Photo d'un arbre Ipê
(Handroanthus sp.)

L’ipê

L’ipê, bois au grain très fin, a la particularité d'offrir au distillat une belle robe cuivrée, ainsi que des notes marquées de fruits à coque.

Photo d'un arbre Pau Brasil
(Paubrasilia echinata)

Le pau-brasil

Le pau brasil, l’arbre produisant une teinture rouge comme de la « braise » qui a légué son nom au pays ajoute une note de bitter à notre blend.

Et pour finir, n'oublions pas le chêne français, seigneur des bois de vieillissement, qui a permis d'élever une de nos cachaças et nous réserve une bonne surprise grâce au finish en fût de porto blanc de notre TIJUCA Blended Brazilian Rum.